La Saint-Jean

C’ est une tradition, le dernier week-end de juin, Lillois fête la Saint-Jean. Une grande fête populaire qui rallie tous les villageois autour de sa brocante, de ses animations et surtout de sa procession et du brûlage de la sorcière.

Tout débutera à l’aube, le samedi avec l’installation des premiers brocanteurs sur l’avenue Grand Peine. Les chineurs partiront à la recherche de mille et un trésors. Le chapiteau ouvrira ses portes pour proposer café et croissants. Petits et grands pourront alors se diriger vers le champ de foire. En début de soirée, le Comité de la Saint-Jean proposera son repas traditionnel sous le chapiteau. Une première journée qui se terminera aux petites heures avec une grande soirée dansante digestive.

La journée du dimanche débutera dès le matin avec la messe, organisée à la chapelle Saint-Martin. Avant de partir pour le Tour de la Saint-Jean, le comité organise un barbecue, sous le chapiteau. C’est début d’après-midi que les chars, cavaliers et autres fanfares s’ébranleront pour la traditionnelle procession. Chaque char portera la statue d’un saint et sera rempli de jeunes enfants costumés pour l’occasion. Cortège et public assisteront ensuite au goûter champêtre, où l’école de danse « Expression » proposera des danses folkloriques.

À 20 heures, ça commencera à sentir le roussi pour la sorcière. Elle sera montrée aux villageois dans un char dans les rues de Lillois. Pas de doute, elle repartira pour un an dans son bûcher. À 21 heures, enfants et parents entameront alors une ronde autour du feu. Certains en profiteront pour y jeter leurs vieux cahiers. La soirée se terminera par une grande soirée dansante.P. L.